AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chapitre III - troisième partie du contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Masculin Nombre de messages : 147
Age : 30
Race : Vampire
Statut : Noble
Fonction : Ange Guerrier
Date d'inscription : 06/10/2006
Admin

MessageSujet: Chapitre III - troisième partie du contexte   Mar 23 Fév - 16:15

C H A P I T R E 3

      c o n t e x t e ;
      ________________
      La troisième partie du contexte de Kiss of Shadow
      est écrite ici...


    En Ecosse, il existait une université formant les tueuses de vampires. Cette université ou école avait des traits de ressemblances avec une véritable forteresse. Son existence est très récente. En effet, les tueuses de vampires existent depuis l’aube de l’humanité mais normalement il n’y a qu’une tueuse par génération. Lorsque la tueuse meurt, une autre prend le relais. Tout marchait très bien jusqu’à ce qu’un vampire s’allie avec des mauvais sorciers et décide de déclancher l’apocalypse. Pour y faire face, le conseil sensé aider et former les tueuses décida d’offrir à toutes les potentielles leur statut de tueuse. Un cadeau empoisonné bien sûr. Car une jeune tueuse reçoit en même temps que ses incroyables facultés le savoir de toutes les tueuses ayant vécus avant elle. Ca a de quoi vous rendre fou. Le Conseil a alors décidé d’ouvrir une école afin de former toutes ces tueuses. Afin d’éviter qu’une telle atrocité que celle qui s’est passé dans cette petite ville ayant sombré dans les ténèbres ne se reproduise, le conseil a ouvert son école aux sorciers ainsi qu’aux médiums. La Blanche Confrérie était dans le coup. Cette dernière constituée de puissantes sorcières au service du bien a toujours protéger les règles de la magie blanche et tenté de contrôler les pouvoirs de tous les sorciers, et surtout de punir ceux agissant mal. L’école avait son petit succès. Jusqu’à ce qu’une émission de télé-réalité leur donne une mauvaise image.

    Une émission de télé-réalité diffusée en Roumanie mettant en scène une belle vampire qui le temps d’un épisode fut poursuivit par une tueuse qui manqua bien de tuer la vampire en direct sur la chaîne de télévision. En quelques minutes la scène fit le tour du monde grâce à internet. Le gouvernement des Etats-Unis qui se montrait déjà méfiant envers les tueuses a alors demandé à ce que chacune soit recensée et examinée par un psychologue. Persécutés aux Etats-Unis, les tueuses ont rapidement compris que si elles ne faisaient rien le gouvernement allait tenter de profiter de leurs incroyables pouvoirs ou les enfermer toutes en prison. Après avoir rappeler toutes leurs tueuses en Ecosse, le conseil demanda à voir les Vampires. Aucun acte de paix n’avait jamais été signé entre les tueuses et les vampires, aussi leurs combats dans les rues effrayait les humains. Pour faire bonne figure auprès des humains, il semblait évident qu’une paix serait toute indiquée. Les vampires et le conseil a établit un accord. Les tueuses cessaient de pourchasser les vampires, et ces derniers ne tenterait plus de boire leur sang, dit précieux pour les vampires. Une clause indiquait que seule les tueuses aurait le droit d’exterminer un vampire ayant brisé les règles et tuer un être humain. Signé en Angleterre avec le gouvernement l’accord eut un bon succès. La police n’avait pas les moyens d’arrêter les vampires et les tueuses n’avaient plus rien à faire sinon traquer les vampires, chose pour laquelle elles sont très douées. Aux Etats-Unis l’accord fut signé quelques mois après, mais si une tueuse venait à briser les règles humaines, elle serait alors traquée comme n’importe quel homme.

    La suite logique était de fusionner les deux écoles. Celle d’Ecosse avec celle de Venise. Les vampires et les tueuses ensemble, dans la même école. Etait-ce pour obtenir plus d’audience ou pour prouver au monde entier que toutes les créatures surnaturelles sont capables de vivre comme des humains ? En tout cas, c’est ainsi que l’idée est venue. Evidement ils étaient loin de se douter que c’était justement ça l’élément qui ferait tout le succès du show. Imaginez donc des tueuses et des vampires rassemblés dans une même école tentant de ne pas s’entretuer, c’est carrément un véritable succès mondial. Tout le monde regarde le show. Et tout le monde adore les étudiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.superforum.fr
 

Chapitre III - troisième partie du contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quatrième Chapitre; Acte Final; Partie Un; Le pachyderme charge les fauves
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Haradrim: quelle couleur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum test ::  :: regolamento e contesto-